Il aime le savoir et se demande comment le posséder ?

Question

Mon ambition est de remplacer cheikh ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) et d’obtenir une récompense égale voire supérieure à la sienne, quelle que soit la durée de ma vie, s’il plaît à Allah. Voilà l’objectif que je m’emploie à atteindre au prix de ma jeunesse, mon repos, mon bonheur et du plaisir du sommeil et de l’oisiveté.

Ceci n’est point une simple profession de foi dictée par l’enthousiasme. Bien au contraire, c’est ce qui me préoccupe nuit et jour. J’espère que vous me prêterez votre attention, ne serait-ce qu’en répondant au présent message. Je voudrais savoir s’il m’est possible de réaliser ce qui vient d’être dit ou s’il est trop tard de le faire ? Comment y parvenir ?

Je suis un jeune de 21 ans. J’observe mes obligations. Allah soit loué ! J’ai mémorisé le Coran intégralement et possède une bonne capacité à apprendre par coeur. J’aime bien les livres et voudrais me livrer à la recherche du savoir. J’ai assisté à des cercles et cours scientifiques en droit, en théologie et en hadith. Pourtant je sais pertinemment que cela ne suffira jamais et que l’étudiant doit tout d’abord compter sur lui-même…. Je voudrais mémoriser, lire et faire des recherches, mais je ne sais ni comment ni quoi ni par où commencer…. Depuis quelque temps, je passe d’un livre à l’autre sans aucune méthodologie et je crains de perdre un précieux temps de ma vie dans la recherche de choses qui pourraient être résumées.

Mon ambition est de remplacer cheikh ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) et d’obtenir une récompense égale voire supérieure à la sienne, quelle que soit la durée de ma vie, s’il plaît à Allah. Voilà l’objectif que je m’emploie à atteindre au prix de ma jeunesse, mon repos, mon bonheur et du plaisir du sommeil et de l’oisiveté.

Ceci n’est point une simple profession de foi dictée par l’enthousiasme. Bien au contraire, c’est ce qui me préoccupe nuit et jour. J’espère que vous me prêterez votre attention, ne serait-ce qu’en répondant au présent message. Je voudrais savoir s’il m’est possible de réaliser ce qui vient d’être dit ou s’il est trop tard de le faire ? Comment y parvenir ?

Louange à Allah.

Louange
à Allah qui a élevé les préoccupations (des uns), comblé de Ses bienfaits
et guidés dans le chemin de la vérité en fournissant la preuve la plus éclatante.

Puisse
Allah bénir et saluer le Prophète de la Umma, celui qui a explicité les preuves
et indiqué aux créatures le chemin du paradis.

Cela
dit, cher frère,

Félicitations
! Félicitations ! Félicitations!

Quel
bienfait vous avez reçu d’Allah !

Quelle
grâce Il vous a procurée !

Il vous a assisté à mémoriser
le Coran. Loué soit Il !Il est au début comme à la fin. Il vous a fait
aimer  le savoir. Ce qui fait partie des plus grands bienfaits   Allah
inspire à celui dont il veut du bien d’approfondir ses connaissances religieuses 
et « Celui qui s’adonne à l’acquisition du savoir est vraiment chanceux.
Allah le Très Haut a dit  :   ش vous
qui avez cru! Quand on vous dit: ” Allah élèvera en degrés ceux d’ entre
vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir.  (Coran,58 :11
).

Il
vous a accordé d’autres bienfaits et vous a doté de hautes préoccupations
et d’une âme alerte. Nous demandons à Allah de vous accorder le meilleur et
le surplus. La hauteur de préoccupation traduit la noblesse d’âme. Vous devez
en remercier Allah et vous acquitter de vos obligations.

Quant
aux livres que vous étudiez, nous y avons déjà fait référence dans le cadre
de la question N°20191. Reférez vous y compte tenu de l’importante
du sujet.

Après
avoir mémorisé les abrégés et maîtrisé leur contenu et leurs commentaires
et après avoir discerné les problèmes qu’ils posent et les leçons à en tirer,
passez à la recherche dans les ouvrages exhaustifs. Ce faisant, il faut perpétuer
la lecture et commenter les données précieuses que vous découvrez ainsi que
les questions subtiles, les détails rares, les solutions aux problèmes, les
différences établies entre les dispositions à appliquer aux questions ambiguës.
Ceci est valable pour toutes les disciplines. Ne vous contentez pas d’écouter
une remarque utile ni de violer une règle, car il faut en plus les apprendre
par coeur et les commenter.

Que votre occupation de la recherche
du savoir reste haute. Ne vous contentez pas de peu de connaissances tout
en ayant la possibilité d’en acquérir beaucoup. Ne soyez pas satisfait  pour
avoir reçu des miettes de l’héritage des Prophètes (pse). Ne reportez pas
l’acquisition d’une leçon quand la possibilité vous en est donnée. Ne vous
en laissez pas détourner par un espoir (démesuré) et des reports incessants.
En effet, le report (injustifiable) est source de handicaps. Si vous profitez
d’un instant pour apprendre une leçon, l’instant suivant pourrait servir à
autre chose. Profitez bien de votre temps libre, de votre activité, de votre
bien-être, de votre jeunesse, de votre disponibilité, de la rareté des facteurs
de blocage avant l’avènement de contraintes inhérentes à un poste de chef.

Il
convient que vous prenniez soin de l’acquisition des livres dans la mesure
du possible.Car les livres constituent des outils de l’enseignement.Ne vous
les procurez pas pour vous les procurer. Tirez en profit autant que faire
se peut.

Nous
demandons à Allah de vous assister. Allah le sait mieux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top