Est-il permis de recevoir les dépenses du pèlerinage de son père?

Question

M’est-il permis de recevoir de mon père les frais de mon pèlerinage et de celui de mon épouse? Est-il permis qu’il nous offre deux billets d’avions et deux pécules? Si nous options pour l’un des deux voies sus indiquées, notre pèlerinage devient il surérogatoire?

Louange à Allah.

Rien n’empêche un bienfaiteur de supporter les frais
du pèlerinage de quelqu’un. La validité du pèlerinage, obligatoire ou
surérogatoire, ne dépend pas de la condition de l’effectuer avec son propre
argent.

Si on fait une contribution à cet effet au profit d’un
proche, elle générera  une récompense
plus grande et son auteur recevra une récompense pareille à celle qu’il
recevrait s’il accomplissait lui-même le pèlerinage. Ce que votre père fera en
guise de prise en charge des frais de votre pèlerinage est un geste pour lequel
il mérite d’être remercié. il s’inscrit dans le champs
d’application de la parole du Très-haut: Entraidez vous dans la bienfaisance
et la piété. (Coran,5:2)

Il n’ y a aucune différence entre les deux voies que
vous avez citées dans la question. Si vous n’aviez jamais accompli le
pèlerinage, celui financé par votre père tiendra lieu de votre pèlerinage
obligatoire et ne devient pas surérogatoire pour avoir été accompli aux frais
d’autrui. On a déjà mentionné la fatwa des ulémas de  la Commission Permanente à ce propos dans le
cadre de la réponse donnée à la question n°36990.
A voir.

Votre père, auteur de la prise en charge, doit avoir
fait le pèlerinage auparavant puisqu’il est concerné. Il ne doit pas retarder
l’accomplissement du pèlerinage tout en aidant d’autres à le faire car il doit
s’empresser d’abord à le faire. S’il lui reste de l’argent après, il peut
l’utiliser pour vous aider à aller en pèlerinage. On a déjà mentionné la fatwa
des ulémas de  la Commission Permanente à
ce propos dans le cadre de la réponse donnée à la question
n°36637. A voir.

Parmi les arguments 
de la possibilité de faire le pèlerinage aux frais d’autrui figure la
permission de remettre la zakat à un pauvre pour qu’il puisse faire le
pèlerinage. Ceci entre dans le cadre de la parole du Très-haut à propos de
l’énumération des  domaines d’utilisation
de la zakat:..et dans le chemin d’Allah
(Coran,9:60). Ce domaine inclut aussi bien le djihad que le pèlerinage. Ceci a
été dit dans le cadre de la réponse donnée à la question
n°40023. A voir.

Allah le sait mieux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top